AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Moi, Sopirin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sopirin
Fromager personnel suisse du Maître Corbac
avatar

Messages : 541
Date d'inscription : 28/03/2009
Age : 23

MessageSujet: Moi, Sopirin   Lun 13 Avr - 1:49

Il née un beaux jour d'automne un jeunne osa, décendent d'un xelor feu trés puiscant jadisse.
Se fameux osamados nomée "Sopirin", qui promaiter un avenir radieux, mais persone ne peux prétendre demain.
Un jour que j'aprochait de mon lvl 40 as grand pas, une idée me traversa l'ésprit, s'étais sens doute une de c'est stupides idée qui finissent forsement par vous coser péne.
Mais peux m'importer il me falait se que je voulais.
Alors que je réfléchissais a comment procéder a se plant qui mafoit étais diabolique, télement diabolique que je ne pens plus jamais en reparler.
Une fois se pland mis au point il ne me rester plus cas agire,1h aprés, c'étais fait.
Je ne voyait pas les déguat que j'avais commis, c'est en voyent les larme de valereux guérier couler partair sue je réalisat.
Mais qu'aije donc fait, plus persone ne voudras de moi.
Je men remit donc au silence qui fut tueur moralement.
Il falit que javous, que javous se que j'avais fait,que javous mon regrait, ma décéption, mais céter tros tard une fois ma trahison révéler je me fit rejeter par tout le monde, mais amies, ma guilde, tout le monde étais contre moi.
Il ne me restait que la taverne et mes kamas guagnier par la pire des facons.
Je men remie a la biérre, oui car l'alcool fait oublier le temps...
Une fois totalement ivre, ivre certe mais il rester toujours cette colair a purger, un seuls moyien de tout oublier, mais ausraige apré se que j'ai déja acomplit?
Mais elle étais la, cette envis de meurttre.
Allons ce n'est pas une cose a retirer la vie d'un énisocent, me-dije.
Je men remit donc a c'est saleter de monstres qui me dégouter, j'anchéner les combats pensent pouvoir évacuer ma collair et cette envis de meurttre. Mais nan elle étais toujours la!
Tendis que mon ivrésse n'étais pas totalement purger, je me dirijais vers cette meutte de millicient.
Sens réfléchire je sortit mon tho lo et tapas dans le vide les yeux fermer.
Je rouvris les yeux et que voige un vayent millicient n'éyant rien de mendé jiser sur le sole recouvert de sans. alor que je reguarder sa dépouille sans vie je sentit des menotte de métale frois sanlacer autour de mes poignet, et un gros cout sur la téte.
Quand je revins a la vie dépurger de ma cuite de la vélle, je me retrouvas dans cette célule sombre de bontas.
Jaiter condaner..
Alors que j'aisséyer temps bien que male se que j'avais accomplit, se mertre si froid et déloyalle.
Jentendis un grand bruit sourd, que voige, un vayant srame brandissent c'est dague argenter, venut pour nous sauver, je ne pouvait qu'étre ébahie, mais mes yeux ne pouvait ignorer cette écuson si sintillent, si plains de vie qui reposer gentillement audessu de sa téte de grand héro.
je lit avec impatiensse "level-up".

FIN


[i]quellque semaine plus tard le jeune osa étais devenus grand et fort, est avait trouver sa place dans "level-up".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Moi, Sopirin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Level Up :: Présentation :: Présentez vous-
Sauter vers: