AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de Shadowridley. (Chapitre 1 à 4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shadowridley
Roxxor Tofu
Roxxor Tofu
avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 22
Localisation : Genève

MessageSujet: L'histoire de Shadowridley. (Chapitre 1 à 4)   Dim 26 Avr - 17:56

Chapitre premier


Il était une fois un homme nommé Shadowridley qui étant vieux, nous raconta son histoire, ou du moins, une partie :


Un jour, ou je dormait dans les larges champs Ingalsses, un bruit me réveilla, c'était un dragon, nommé Aerafal. il passait à 20 mètres au-dessus de ma tête et je vis quelque chose tomber. Je le ramassai et vis que c'était un Dofus, un Dofus Ébène. Le Dofus respirait la puissance, je le gardai donc. Je continuai mon paisible métier de paysan, pendant 5 jours, le jour suivant, un magicien tout enroulé dans son habit et portant une sorte de foulard sur la tête de manière à ce qu'on ne voit pas la plus petite partie de sa peau, vint me parler :

- Paysan, tu cours un grand risque, prends donc l'épée que voici pour te protéger et pars en quête de puissance, car un dragon tu affronteras !
Je décidai de ne pas accomplir la prophétie, pensant que le mage s'était trompé de personne. Je continuai paisiblement ma vie mais je gardais quand même mon épée sur moi, au cas où. Une semaine après, je me dis que je n'avais en fait pas besoin de l'épée, je la laissais donc à la maison en allant faucher. Pareil pour le lendemain et pour le sur-lendemain. Et le jour suivant, je ne la pris pas non plus, grave erreur, ce fut ce jour là que le dragon repassa,je priais pour qu'il ne me voit pas, angoissé, il tournoyait dans les airs en descendant de plus en plus bas et se posa sur terre, nez à nez avec moi. Je sentais son râle, puissant et maléfique, s'abattre sur moi. Sur ce, il cracha dans la même intensité que son râle :
- Jeune iop inconscient, je sais que tu détiens l'un de mes biens et je te tuerais pour le récupérer !
Il cracha une grosse flamme de couleur rouge emballée d'un aura noire que j'évitai de justesse, mais qui, ma foi, me brûla le bout des cheveux. Là, je ressentis une puissante peur se propager en moi, perdant mes moyens,je sentis mes jambes trembler, puis je m'écroulai.

Quand je me réveillai, je me trouvais dans ma maison, en Amakna, dans mon lit. La porte de ma chambre donnait sur le salon où se trouvait la cuisine (inclue avec le salon), je voyais le mage en train d'appliquer une lotion régénérante, sortie de sa poche, sur sa hanche droite. Je fus pris de stupeur en apercevant les bandelettes grisâtres couvrant son corps. C'était un xélor. Il s'était fait brûler les hanches par le dragon avant de se téléporter dans ce charment village au centre de Amakna, puis d'utiliser un de ses sorts pour ouvrir ma porte. J'étais faible. Je n'étais pas blessé mais j'avais ressenti l'aura de la boule qui m'avait pétrifiée. Je me levai et allai en direction du mage qui était retourné, j'étais à 2 mètres de lui, quand tout à coup, il se retourna, sa blessure avait disparu, il dit furtivement :

- Je t'avais prévenu, mais je ne serais pas tout le temps là pour te sauver, sers toi de l'épée.
Je n'eus pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il se téléporta. Je me dis que je devais m'entraîner pour devenir plus fort, et pouvoir me protéger et détruire le dragon qui me menaçait.

La suite de l'histoire, c'est samedi prochain !! Bon jeu à tous. (J'ai déjà les 4 premiers chapitres hé, hé, hé...)

Cordialement, Shadowridley !


Dernière édition par maitreridley le Dim 25 Oct - 1:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.grepolis.com/invite-776454-fr14
shadowridley
Roxxor Tofu
Roxxor Tofu
avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 22
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: L'histoire de Shadowridley. (Chapitre 1 à 4)   Lun 4 Mai - 20:25

Le lendemain matin, je mis la bouilloire sur le feu, me mis des toasts à chauffer et sortis la confiture du frigo. L'eau de la bouilloire bouilli et je mis le sachet de thé vert. Quand le tout fut prêt: 2 tartines à la confiture et une grande choppe de thé vert, je l'enfournai à grande bouchée. Ensuite, je pris l'épée et son fourreau, rangeai ma faux dans le grenier, remplissais mon sac de provisions puis je partis de ma maison. J'allai sonner chez tous mes amis pour leur dire au revoir, puis je partis dans les champs Ingalsses à l'Est de ma maison. Je testai mon épée sur des tofu, puis des champs champs, mon épée avait une aura blanche, on voyait qu'elle avait servi à de nombreux guerriers très puissants depuis des siècles, elle tranchait facilement les petites bêtes, telle que les tofu, arakne et champs champs. Ensuite, j'allai un peu plus à l'est pour m'entraîner à devenir plus puissant, je combattais donc des boos, par groupes de trois à quatre. Plus je combattais, plus je devenais puissant et le jour suivant, je remarquai, toujours en combattant des boos, que mon épée commençait à avoir de nouvelles capacité. D'abord je faisais pression sur des boos, puis j'allai couper des sanglier plus à l'ouest. J'alternais sangliers et boos, quand un jour, je décidai d'aller plus au sud encore. Je traversai la clairière de bourqoul et arrivais en forêt, sur la côte, je vis une île au large, je décidai de m'y rendre pour terrasser les monstres y habitant. Mais en attendant, j'avais un autre problème, je me sentais suivis, j'avais entrevu, en passant du coin des boos à la côte, dans la forêt une ombre furtive derrière un arbre, puis une deuxième derrière un autre. Je décidai d'explorer la forêt, et non de la traverser bêtement en évitant les monstres, donc je retournai dans la forêt, j'aperçus une nouvelle fois des ombres et et me mis en quête de les poursuivre, puis je tombais dans un piège, un petit groupe de monstres avec des espèces de scarabées géants et des petits monstres, dont une goutte d'eau, un petite flamme et un petite pierre, m'attendaient là. D'abord, je pris peur, ensuite, je sentis une force me pousser à attaquer, une aura m'entourait à présents, émanant du dofus ramassé auparavant, une aura entre le brun et le noir. Je lançais une première attaque sur un des scarabées, un rouge, ce fut un coup divin qui le terrassa. Là, je sentis un puissante impulsion dans mon épée,j'allais vers un scarabée vert, puis lui donna un coup intimidant qui lui fit peur et il recula. Là, je me concentrais et me compulsais, de sorte à augmente ma célérité et à mieux placer mes coups. Je sautais, donnai un coup d'épée sur un des scarabée, le blanc. Ce coup ne le tua pas, et tout d'un coup, la petite pierre me sauta dessus et 'explosa en pleine figure, ceci me blessa et m'énerva, la petite goutte rampa à moi, mais cette fois, j'étais sur mes gardes, je lui donnai un petit coup et elle se rompit en deux. Le scarabée vert se concentra, puis agita sa tête en direction de la petite flamme, un aura électrique entoura la flamme, puis disparu. La flamme me fonça dessus à toute vitesse, je me déplaçai furtivement sur la gauche pour l'éviter, puis la frappa. Je sautai sur les scarabée, l'un après l'autre, et leur donnai deux coups d'épée destructeurs qui les coupa en deux l'un après l'autre. J'étais épuisé, je n'avais jamais rien combattu de tel! Je m'assis contre un arbre et fermai les yeux quelques instant, quand soudain, un petit garçon avec deux grandes ailes qui faisaient sa taille sauta d'un des arbre qui m'entouraient. Il me dit en riant :
- Bien joué ! Jeune aventurier, tu as détruit ces trois scarafeuilles et ces trois flammiches, pourtant, ce n'est pas très fréquent d'en voir là. Tu as bien utilisé ton cerveau, pour un iop ! Ces paroles si gaies m'énervèrent, je venais de manquer de me faire tuer et lui en riait, c'était insupportable.
- Qu'entends-tu par jeune aventurier ? Dis-je en essayant de me calmer.
- À te voir, tu n'as pas trop d'expérience et ton âge tourne autour des 25 ans, je me trompe? En outre, j'en ai 437. J'ai visité bien plus de contrée que le nombre de contrée que tu pourrais penser connaître ! Dit-il en riant.
- J'ai 26 ans. Comment peux-tu vivre 437 ans?!! Tu fais la moitié de ma taille.
- Je suis un eniripsa, les eniripsas habitent les forêts et ont des capacité régénératrices, je peux aussi soigner les blessure. Les eniripsas restent toute leur vie petits, les plus grands eniripsas mesuraient 1m50. Je vois que tu ne connais pas beaucoup de races, saches qu'il existe 12 races de personnes autres que des monstres. Bon, je suis heureux de t'avoir appris quelque chose. Merci pour le spectacle et à une autre fois, peut-être !

Puis l'eniripsa de 437 ans me quitta, j'étais tant exténué que je m'assis sous un arbres et m'assoupis.

Vous en voulez encore ? ^^ c'est samedi !

Cordialement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.grepolis.com/invite-776454-fr14
shadowridley
Roxxor Tofu
Roxxor Tofu
avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 22
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: L'histoire de Shadowridley. (Chapitre 1 à 4)   Lun 18 Mai - 18:34

Je me réveillai 4 heures plus tard, ce fut bientôt la nuit. Je décidai de trouver un endroit ou dormir, mais en longeant la rive, pour ne pas me faire surprendre, car j'avais peur de retomber sur ces monstres énormes qui se baladent en troupe. Je descendis plus au sud jusqu'à tomber sur une scierie qui me parue confortable, je m'y installai donc...
Le lendemain matin, décidé à partir sur cette île que j'avais aperçu de la côte, je me mis en route. Je marchais, tout en tuant les petits crabes que je croisais sur mon chemin. Je contournais ce lac d'eau de mer, quand je vis des bandit. Ils m'effrayaient et n'avaient pas l'air commode. Je cherchais à les éviter et tout à coup, je vis un boulanger à la mine sombre accompagné d'un bandit. il y avait de plus en plus de boulanger et des mineurs commençaient à apparaître, faisant tournoyer leur pioches d'une puissance effrayante. Puis les forgerons rejoignirent le lot, il n'y avait presque plus de bandit avec eux, mais je faisais attention à ne pas les approcher. Comme je voyais qu'ils ne prêtaient pas trop d'attention à moi, je commençais à prendre confiance. Tant bien qu'un bandit seul arriva par derrière et me mit un couteau sous le gorge alors que je voyais presque le début du pont reliant la terre à l'île. Je lui donnai un grand cou de pied dans le genou en même temps que j'attrapai son bras tenant le couteau. Je fis un tour sur moi-même tenant très fermement son bras puis le poussai en avant et dégainai mon épée. Il me lança une hachette, que j'évitai avec grâce, puis fonça sur moi avec une de ses dagues et essaya de me trancher la hanche gauche tout en plongeant sa main libre dans ma poche et me pris un peu d'argent honnêtement gagné en fauchant dans mes champs. Je fus pris d'une rage folle face à cet odieux acte. Je fonçai sur lui avec mon épée et lui offris un coup destructeur qui le réduit en bouillie. Après cet acte violent, je me calmai et repris ma route en restant sur mes gardes. Alors que le cadran indiquait midi et quart, j'arrivai enfin devant le pont. J'avançais quand je vis cette île: une île remplie de squelettes, squelettes armés qui bougeaient. Il y avait avec eux des petits crânes avec des yeux exorbitants et des tofu coiffés de crânes. Ma décision était prise, je rentrais à la maison, ces endroits n'étaient pas faits pour moi. J'étais encore trop faible, bien qu'ayant réduit un bandit à néant, s'ils avaient été deux, je ne vous dit pas ou je serais à leur qu'il est!je refis le chemin inverse passant avec peur le coin des bandits, mais me régalant à écraser les petits crabes en longeant la côte, c'était déjà la nuit. J'arrivai en forêt, parce que je refusais de dormir sur la côte, je ferais une nuit blanche. Dans la forêt, tout était noir. Et tout à coup, j'entendis un rire vicieux venant du plus profond de la forêt. Je fus pris d'une stupeur profonde, j'étais terrorisé. Je ne pensais qu'à prendre 1 semaine de vacances dans mon petit village paisible, puis continuer à m'entraîner sur des monstres tel que les boos. J'eus tellement peur que j'en avais presque des hallucinations, imaginant la créature qui avait pu pousser ce rire. Puis il y eut un gémissement strident et j'entendis les feuille des buissons se heurter, quelqu'un se déplaçait derrière, quelqu'un ou quelque chose! Je dégainai mon épée prêt à accomplir son destin
[HRP](épée du destin :p) [/HRP], puis me mis à courir à travers les arbres, j'entendais toujours les buissons bouger autour de moi, ça se déplaçait! J'étais terrifié, voyant le bout de la forêt, j'accélérais, l'adrénaline me faisait me déplacer à une vitesse terrifiante. Je sortis enfin de la forêt, puis j'entendis le long rire vicieux et strident se répéter une seconde fois, c'était fini, je me trouvais à présent dans le champ des Ingalsses. La peur m'avait épuisé, j'étais à 500 mètres du village, je marchais, marchais, puis je m'endormis sur une route. J'étais parti pour un sommeil très profond quand un tofu vint me picorer l'oreille, accompagné d'une rose démoniaque et de deux tournesols maléfiques. Je pris mon épée, à moitié endormie et les tuai comme je pus. J'étais maintenant réveillé, c'était 5 heures du matin. Je marchais la distance qu'il me restait jusqu'au village d'un pas lourd, à la manière d'un pandawa. Puis je trouvai enfin ma maison, j'ouvris la porte et je rentrai. Je retrouvai mon lit en vitesse et m'endormis.


Dernière édition par maitreridley le Dim 25 Oct - 1:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.grepolis.com/invite-776454-fr14
shadowridley
Roxxor Tofu
Roxxor Tofu
avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 22
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: L'histoire de Shadowridley. (Chapitre 1 à 4)   Dim 25 Oct - 1:29

Il se trouvait dans la forêt, il devait rentrer chez lui, quand il entendit un rire vicieux... ça le terrorisa,ce qui avait rit tournai maintenant autour de lui, et tout à coup un dragon noir, noir comme la nuit sorti d'un buisson et le balaya d'un coup de patte. Il était par terre, désarmé, le dragon ouvrit sa gueule.......driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiing!
Ouf ! c'était un rêve ! il se trouvait bien évidemment chez lui, dans son lit et la porte avait sonné. Il allait ouvrir. Il ouvrit la porte et il vit des flammes entrer dans la maison, il se réfugia dans sa chambre et je vis un fantôme passer par la fenêtre, dans la nuit brumeuse. Il cria, un cri long et sanglant. Les flammes entraient dans la pièce, il était seul, et tout à coup, le xélor apparut, oui, celui qui l'avait sauvé des griffes de aerafal. Il lui dit:

- Tu t'es encore fourré dans une situation impossible !Je en te sauverais pas cette fois ! Là, il se téléporta.
Les flammes se rapprochait du pauvre iop, elle se rapprochaient, se rapprochaient, puis le touchèrent......!


AAAAAAAAAAAAAAAAH !
* transpire *
c'était un rêve, c'était tellement réaliste! Je n'avais jamais fait de pires rêves. Il étais 6 heures du soir, j'avais fait le tour du cadran, aussi, n'avais-je pas dormi depuis deux jours.
Je décidai de m'entraîner et de retourner sur cette île au moment voulu, je m'entraînerais contre des boos, puis une fois assez fort, remonterais un peu au nord et devenu bien assez puissant, je retournerais voir ces scarafeuilles. Je m'entraînai donc aux boos, les écorchais, les broyais, les tranchais de toute la puissance de mon épée durant un mois...
Le mois suivant, ayant acquis une plus grande puissance, mais ne me sentant pas encore assez fort pour retourner voir ces charment scarabée, j'allai découvrir le nord d'Amakna. Il paraissait qu'il y demeurait un village nommé Astrub, je décidai de m'entraîner dans les montagnes, puis d'aller explorer cette ville. Lorsque je fus au nord d'Amakna, je trouvai l'entrée d'une grotte, au pied de la montagne, puis m'y engouffrai. Je marchai quelque 200 mètres jusqu'à trouver la sortie. Là, je vis un colosse de pierre, entouré de guerriers dont un crâ, un féca qui tirait au colosse des petits rayons rouge vifs qui partaient de ses mains, une femme dans un vêtement bleus nuit, les dagues à la main et un vieux monsieur qui criait sur ses coéquipiers. Bien que le colosse me fit peur, la vue de ces 4 personnes me rassurait. Le colosse grogna, puis frappa la terre qui trembla. La femme en habit bleu fit un salto avant, planta ses dagues dans le torse du monstre, puis donna une grosse impulsion de son pied pour se dégager de la bête et lui écorcha le torse par la même occasion. Le colosse de pierre cria de rage, le coup l'avait bien touché, mais il était encore en état de combattre, trop en état de combattre...Quand le colosse allait réagir, le crâ décocha une flèche et la tira en plein cœur, dans l'écorchure crée par la femme aux dagues. Le colosse rugit, puis s'étala au sol de tout son encombrante corpulence. Les aventuriers me virent et vinrent me parler en groupe :

- As-tu vu notre combat? Nous avons terrassé ce craqueleur, il faut dire qu'on a l'habitude. Dit la femme gaiement.
- Tu es vraiment une sram extraordinaire ! S'exclama le féca.
- Une sram, qu'est-ce donc? Demandai-je.
- Je suis une sram, nous sommes une race de voleurs, et lâche, nous nous dissimulons facilement avec diverses objets et mes frères et sœurs vivent dans les souterrains des villes et ne sortent que la nuit pour piller les villageois. Moi, je suis en quête de puissance, comme nous tous, je ne vole pas, et ne suis lâche qu'avec les monstres. Me répondit-elle avec le même ton que précédemment.
- Mais que fais-tu loin des villes, seul? Me demanda le crâ.
- et bien, je....
- Ne vois tu pas qu'il est en quête de richesse?! Abruti va!
Me coupa le vieil homme qui était vêtu d'une toge qui devait avoir 20 ans et avait une longue barbe, une dent en or, un visage couvert de rides et une pelle incrustée de diamants à la main.
- Et bien en fait, ce....
- Ne crie pas comme ça, espèce de grognon!
Me coupa la sram.
- Je...euh... je voul....
- T'as vu, tu l'intimides! Qu'est-ce que tu peux être désagréable des fois !
Coupa de nouveau la sram.
- MAIS LAISSEZ MOI DONT PARLER, BON SANG!!! criai-je avec rage.
- Nous t'écoutons. En conclu le crâ.
- Merci, déjà, je ne suis pas en quête de richesse, mais de puissance, car je dois me protéger d'un dragon qui m'en veut, ensuite, essayez de vous enlever cette manie de couper la parole à tout bout de champs et...
- D'accord !
Surenchérit la sram. Euh... désolé, continuez.
- Puis-je vous demander de m'aider dans ma quête, car tout seul, je ne sais que faire, comment m'entraîner, vous m'avez impressionné et je souhaiterais donc m'entraîner avec vous sur cette montagne quelques jour au moins, mais je ne me suis pas présenté, Shadowridley, paysan de racine, aussi, pourrais-je vous raconter mon histoire plus tard.. Alors accepteriez-vous de me prendre avec vous quelques temps?
Demandais-je alors que je ne les connaissais que peu.
- Moi, ça me convient, je m'appelle Phyneas! Dit le féca avec joie.
- Hors de question! Je n'accepterais pas de supporter un gamin de plus! En tant qu'énutrof, je me dois de rester seul, ce n'est déjà pas dans mes principes de voyager à quatre, si nous commençons à accepter le moindre étranger! Cria le vieil homme avec rage.
- Il accepte ! Me dit la sram en souriant.
- Je n'ai pas cru comprendre ça... Dis-je de mauvaise humeur.
- Laissons le venir avec nous, dit le crâ, je ne trouve pas très approprié d'accepter quelqu'un sans le connaître, mais puisque vous le souhaitez... Puis il pensa: « Ces jeunes sont trop spontanés, ça va leur retomber dessus un jour ». Je me présente, Anubis, bienvenu parmi nous, jeune aventurier !
« On ne me laisse jamais le choix à moi... » pensa l'énutrof. Puis il dit:
- * Groumph * Moi c'est Mandrok !
- Minovia.
dit la sram avec joie.


Dernière édition par maitreridley le Lun 26 Oct - 19:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.grepolis.com/invite-776454-fr14
shadowridley
Roxxor Tofu
Roxxor Tofu
avatar

Messages : 2096
Date d'inscription : 26/01/2009
Age : 22
Localisation : Genève

MessageSujet: Re: L'histoire de Shadowridley. (Chapitre 1 à 4)   Dim 25 Oct - 1:30

J'écrirais la suite quand l'envie me viendra.

Bien cordialement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.grepolis.com/invite-776454-fr14
Zenps
Maraudeur de Dark Vlad
Maraudeur de Dark Vlad
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 21
Localisation : Le monde des douzes ou ici

MessageSujet: Re: L'histoire de Shadowridley. (Chapitre 1 à 4)   Dim 25 Oct - 9:54

Wahou Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de Shadowridley. (Chapitre 1 à 4)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Shadowridley. (Chapitre 1 à 4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [NON I.E] L'histoire d'une famille, la famille Tominari ! [Chapitre 2 en ligne !]
» Histoire du Serveur: Chapitre 11 à 21
» La Deathwing, 1ère Compagnie du Chapitre des Dark Angels.
» [LOY] Chapitre des Ultramarines
» [SMC/LOY] Chapitre des Executioners.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde Level Up :: Présentation :: Notre Histoire :: Bibliothèque-
Sauter vers: